DÉCLARATION D’ABIDJAN SUR LES RÉSEAUX D’ÉDUCATION ET DE RECHERCHE DE L’ESPACE WACREN

Conférence Annuelle du Réseau d’Éducation et de
Recherche de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (WACREN)

30-31 Mars 2017, Abidjan, Côte d’Ivoire 

DÉCLARATION D’ABIDJAN SUR LES RÉSEAUX D’ÉDUCATION ET DE RECHERCHE DE L’ESPACE WACREN

Nous, participants à la Conférence Annuelle du Réseau d’Éducation et de Recherche de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (WACREN) réunis à Abidjan, Côte d’Ivoire du 30 au 31 mars 2017, après avoir examiné l'état de développement de nos jeunes Réseaux Nationaux d’Éducation et de Recherche (NREN), avons relevé d’importants défis liés aux infrastructures d’interconnexion et au financement.

Nous constatons que :

Malgré le potentiel avéré des Réseaux d’Éducation et de Recherche (RER) dans l’atteinte de plusieurs Objectifs du Développement Durable (ODD), le démarrage tardif de leur déploiement en Afrique de l’Ouest et du Centre demeure une source d’inquiétude pour leur contribution effective à ces défis mondiaux.

D’autre part, nous avons relevé:

Au niveau national, que la plupart des Institutions d’Enseignement Supérieur et de Recherche des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre éprouvent de réelles difficultés dans leur interconnexion pour former de véritables Réseaux Nationaux d’Éducation et de Recherche (NREN). Ce retard dans la mise en place effective des NREN continue d’avoir des impacts négatifs sur l'enseignement, l'apprentissage et la recherche, ainsi que sur la compétitivité des institutions africaines dans le domaine scientifique.

C’est pourquoi nous, membres des Réseaux Nationaux d’Éducation et de Recherche de l’Afrique de l’Ouest et du Centre regroupés au sein de WACREN recommandons fortement:

  1. A l’endroit de nos institutions et de toute la communauté d’enseignement supérieur et de recherche: une mobilisation exceptionnelle de ressources humaines, matérielles et financières pour une participation à la mise en place effective de Réseaux Nationaux d’Éducation et de Recherche.
     
  2. A l’endroit des Autorités Nationales de Régulation des Télécommunications: un soutien fort aux Réseaux Nationaux d’Éducation et de Recherche dont la facilitation des conditions d’interconnexion au niveau national et régional.
     
  3. A l’endroit des ministères en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche:
    1. le renforcement de leur plaidoyer aux niveaux national et régional en faveur des NREN, sur leur rôle central dans la production, la diffusion et la valorisation du savoir, dans les collaborations scientifiques, et leur contribution efficace aux politiques nationales et régionales de développement culturel, économique et social;
       
    2. la mobilisation urgente des ressources nécessaires pour la participation des NREN au projet AfricaConnect2, co-financé par l’Union Européenne, afin de ne pas rater cette opportunité de transformer de manière drastique et sans précédent l’environnement numérique du secteur de l’éducation et de la recherche en Afrique de l’Ouest et du Centre.
       
  4. A l’endroit des partenaires régionaux et internationaux: le renforcement de leur solidarité agissante  et leur soutien, essentiels pour le développement harmonieux de WACREN et de ses membres.

Fait à Abidjan, le 31 Mars 2017

Fichier attachéTaille
PDF icon Declaration d'Abidjan sur les NRENs_Mars 2017.pdf73.52 KB